04 78 36 02 01    Contactez-nous

Réussir sa présentation en plénière : ce qu’il faut faire et ne pas faire

Pour vous assurer que votre audience retiendra les messages clés lors de votre événement, il est recommandé de soigner les supports diffusés en salle. Il existe quelques règles à respecter pour vous aider à construire vos présentations :

 

Identifier le périmètre de votre présentation

La typologie des participants : vous avez identifié en amont votre cible, s’agit-il de l’interne ou de l’externe ? Sont-ils familiarisés avec les sujets abordés ou bien les acronymes utilisés dans l’entreprise ? Des experts d’un sujet ou bien des néophytes n’auront pas les mêmes attentes en termes de contenu. En fonction de votre cible, vous devrez réaliser un travail de vulgarisation de certains termes afin de rendre votre présentation accessible à tous.

Le type d’événement : en fonction du type d’événement que vous organiser, n’oubliez pas vos objectifs et de répondre aux attentes de vos participants. Vous ne produirez pas le même support pour une assemblée générale, une présentation produit ou encore un bilan annuel.

La taille de votre audience : une présentation pour une réunion de 10 personnes et une autre pour une salle de 300 personnes, c’est n’est pas tout à fait pareil ! Vous ne construirez pas de la même façon votre présentation. L’affichage d’une présentation dans une petite salle ou bien dans un amphithéâtre de 300 personnes sera différent : la taille de l’écran varie et il est important d’adapter votre support en fonction des équipements mis à votre disposition.

La portée de l’événement : présentiel, distanciel, hybride… une présentation pour un événement en physique ne sera pas la même qu’une présentation en distanciel qui doit être adaptée aux écrans en était plus claire et facilement lisible

La durée : adaptez votre contenu en fonction de la durée de l’événement. Vous devez être en mesure de passer toutes les slides sans devoir vous précipiter sur la fin, anticipez et soyez maître de votre temps !

 

Priorité à la simplicité (la quantité ne fait pas la qualité)

La présentation diffusée lors de la session plénière doit être utilisée en soutien au discours et non pas l’inverse. De nombreux intervenants font l’erreur d’utiliser les présentations comme support de lecture et ils commentent une grave erreur ! Pour que vos messages soient facilement retenus par votre auditoire, il est important de simplifier vos contenus pour aller à l’essentiel. Ces quelques conseils vous aideront à construire votre présentation :

Alléger les textes : pour que votre présentation soit lisible et aérée, soyez précis et concis en utilisant peu de mots ou des mots clés. Plus vous agrémentez vos présentations de textes, plus vous serez tenté de lire.

Utiliser des chiffres clés : pour compléter votre argumentation, des chiffres clés mis en valeur sont un bon moyen de marquer votre auditoire. Evitez l’effet inverse en voulant en montrer trop par l’utilisation de tableaux Excel illisible.

 

Miser sur un graphisme soigné

Travailler le graphisme : soignez vos présentations avec un design épuré et des illustrations graphiques illustrant vos propos (schémas, images, pictogrammes…). Evitez de mettre des mots en majuscules et de trop abuser des animations au risque de donner le tournis à votre audience !

Sélectionner des visuels pertinents : « une image vaut mieux que mille mots » (Confucius) – misez sur des images pertinentes et de qualité pour accompagner vos propos. Intégrer des vidéos courte à votre présentation est un bon moyen de casser le rythme de votre présentation.

Les alternatives gratuites à Power Point : des nombreuses solutions existes pour dynamiser et apporter du relief à vos présentations (Keynote; Google Slides; Slides; Prezi; Zoho Show; Canva; Visme ; ….)

Enfin, gardez en tête que les présentations sont à destination du public et non de l’orateur !